lundi 16 mars 2015

Humeur random #4

Je ne veux ni blâmer, ni culpabiliser qui que ce soit.
Les choses se sont passées comme ça. Voilà. 
Chacun fait comme il peut avec sa conscience. 

Le mal est fait.
C'est trop tard.

Maintenant il faut se reconstruire. 
Personne d'autre ne peut le faire à ma place.
 
Même si mon cœur est encore tourmenté, il n'a pas à subir le souvenir de ma relation passée.
Et d'une manière bien étrange... je crois en lui.

 
*
J'aimerais seulement qu'il comprenne que ce n'est pas encore évident pour moi.



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire